Illustrateurs

  • Benjamin RABIER

    Quelle belle surprise ce matin en ouvrant ma messagerie de voir que Gallica _ la lettre d'information de la BNF _ consacrait un article à Benjamin RABIER.

    Benjamin RABIER est l'un de mes illustrateurs préférés, il est entre autre le papa de "la vache qui rit" que tout le monde connaît !

    Le hazard  a fait que dernièrement j'ai trouvé un livre qu'il a illustré chez un bouquiniste : le roman de la Renarde. 

    P1020697.JPG

    P1020698.JPG

    P1020699.JPG

     

     Voici ce que  Gallica raconte ...

    ... Benjamin Rabier

    " Mon métier est plus difficile qu'on ne croit à exercer.

    Dessiner des bêtes, c'est l'enfance de l'art:

    leur donner une expression triste ou joviale, tout est là. (...)

    Passe encore pour le chien, mais faire rire une vache !"

    Benjamin Rabier, l'Album, 190

    rabier2.jpg

     

    La Vache qui rit, affiche, 1927

    Né à la Roche-sur-Yon le 30 décembre 1864 et mort en 1939

    à l'aube de la première guerre mondiale, Benjamin Rabier a eu

    plusieurs vies dans une seule.

    Contrôleur aux halles la nuit, il côtoie de près ce monde

    particulier des marchands et artisans des Halles, 

    leurs étalages de lapins, canards, etc.

    rabier1.jpg

    Sidonie la radoteuse, album 1939

    La journée, Benjamin Rabier dessine et surtout part à l’assaut

    des rédactions de journaux.

    C’est ainsi qu’il publie dans de nombreux journaux :

    le Gil Blas  Illustré, le Pêle-Mêle, Le Rire ou encore

     la Jeunesse illustrée

    En 1907-1908, il publie seul un journal 

    Histoire comique et naturelle des animaux.

    rabier3.jpg

    Le Buffon choisi de Benjamin Rabier, 1924>

    Son premier album publié en 1898 est Tintin lutin 

    dont Hergé reconnaîtra s’être inspiré.

    Suivra une production gigantesque et variée,

    des livres pour enfants aux affiches de publicité jusqu'à

    la création du célèbre vilain petit canard Gédéon 

    en 1923 qui connaît de nombreuses aventures.

    rabier4.jpg

    On se doit de citer également quelques œuvres remarquables

    illustrées par Benjamin Rabier, publiées chez Tallandier,  

    les Fables de la Fontaine en 1906 ou encore 

    le Roman du Renard en 1909.

    corps2.jpg

    corps1.jpg

     

    Passionné par les animaux, on le surnomme l’homme

    qui fait rire les animaux.

    C'est à travers cet axe que l'exposition du 

    Musée de l'illustration jeunesse de Moulins lui rend hommage.

    Sa notoriété n'est plus à démontrer, laissons nous alors guider

    par ses amis: Flambeau le chien de guerre, Paquet l'ours,

     Anatole le porcelet ou Aglaé la chèvre, animaux de tous bords

    pour suivre son parcours aux multiples facettes. 

     

     

    Si vous voulez découvrir d'autres illustrations vous pouvez en retrouver
    sur mon tableau Pinterest ICI et vous pourrez aussi broder des grilles
    de point compté conçues par Gérard Grandsire  (clic clic)
    Je ne sais pas si j'ai réussi à vous faire partager mon intérêt pour
    Benjamin RABIER mais en cette période de Noël j'avais envie de vous
    présenter un monsieur qui a consacré beaucoup de temps a illustré des livres
    pour enfants même si il a travaillé aussi dans la publicité !